Service Technique

Service Technique

La Communauté de Communes des Lacs de Champagne propose aux communes qui le souhaitent un certain nombre de travaux d’entretien des espaces publics communaux. Les agents de la Communauté de Communes en charge de l’entretien, interviennent dans des domaines variés : entretien de bâtiments, peinture, entretien des espaces publics communaux, trottoirs, espaces verts et espaces communaux en général.

La CCLC ayant la compétence scolaire, les agents techniques s’occupent également de l’entretien des espaces verts des écoles. Dans ce but, la CCLC s’est dotée d’équipements adaptés pour intervenir rapidement et efficacement dans les communes. Ainsi, l’utilisation de deux tondeuses avec coupe « mulshing » (laissent la pelouse finement broyée sur le sol) permet de limiter le temps d’intervention et de respecter  l’environnement par la diminution des déchets verts. Elles permettent également de limiter les apports d’engrais. Un équipement de broyage des branchages lors des élagages permet non seulement de ne plus produire de déchets verts issus de ces tailles mais aussi d’utiliser ces copeaux comme paillage dans les massifs des communes. D’où une réduction de l’utilisation de produits chimiques.

Afin de répondre à l’exigence environnementale, et soucieuse du respect de l’environnement, la CCLC s’est dotée de nouveaux matériels pour répondre plus efficacement aux besoins des communes et aux nouvelles normes. Ainsi, la CCLC s’est équipée d’un Quad avec un pulvérisateur permettant de réduire les doses de produits phytosanitaires grâce à des buses adaptées et ainsi limiter la dérive des produits. La vitesse d’intervention associée à une utilisation des produits complètement repensée permet de réduire considérablement la dose des produits phytosanitaires. Les interventions de destruction des plantes adventices sont désormais raisonnées en fonction du stade des plantes, de l’époque de l’intervention, de la nature du sol (trottoir, espace gravillonné, terre végétale…). Les produits sont choisis en fonction de leur faible rémanence dans le sol et utilisés des doses très faibles ce qui permet de préserver la qualité des nappes. La suppression de l’utilisation de produits à actions racinaires est appliquée, ce qui correspond pleinement aux exigences environnementales préconisées.

Aux alentours des points d’eau, la CCLC n’utilise plus de produits phytosanitaires mais utilise soit le désherbage thermique quand cela est possible ou le désherbage mécanique. Ces deux modes de désherbage ne sont que ponctuels car ils ne peuvent se faire ni sur de grandes étendues ni sur des points spécifiques. Afin de ne pas rejeter les eaux de nettoyage des pulvérisateurs, la CCLC, en collaboration avec l’INRA de Dijon, s’est équipée d’une station de nettoyage et de recyclage biologique des effluents de rinçage. Cette technique consiste en la décomposition des matières actives des produits phytosanitaires par l’utilisation d’un substrat naturel sans rejet dans l’environnement.

Ainsi, avec l’ensemble de ces améliorations, la CCLC rempli deux objectifs indispensables, répondre au mieux aux besoins des communes et des habitants, et améliorer la préservation de l’environnement.